De plus en plus répandue en France, la climatisation réversible continue de poser des questions. De nombreux clichés ont été associés à ce système dont l’efficacité a pourtant séduit de nombreux propriétaires. Vous trouverez dans cet article les 5 idées reçues sur le système de climatisation réversible et ce qu’il en est vraiment.

1. La climatisation ne fonctionne qu’en été / Faux!

Composé de 2 unités, ce type d’appareil peut être utilisé été comme hiver. Le module sous forme de console et installé à l’intérieur de la maison se connecte avec un autre bloc qui prend place à l’extérieur. La connexion se fait au moyen d’un fluide frigorigène qui transporte la chaleur et le froid. L’unité extérieure rejette la chaleur captée dans le logement tandis que la console intérieure diffuse simultanément de l’air frais dans le logement. Si cet appareil est utile pendant la saison hivernale, c’est parce qu’il a le même mode de fonctionnement que la pompe à chaleur air/air. Le schéma est inversé pour que les calories de l’extérieur soient prélevées et réinjectées dans les pièces pour le chauffage. Si les températures sont très basses, le coefficient de performance du climatiseur sera réduit, ce qui déclenche une résistance électrique qui provoque une augmentation de la consommation d’énergie. Ainsi, le choix d’un appareil adapté à votre habitat hiver comme été gagnerait à être celui d’un climatiseur réversible.

2. La climatisation réversible coûte cher / Faux!

Il n’existe pas de modèle unique de climatisation réversible. Les fabricants proposent différentes variétés, chacune avec un rendement énergétique spécifique. Cependant, peu importe votre choix et vos besoins, il est important de considérer votre thermopompe et votre système de climatisation comme un investissement à part entière. Vous devrez probablement mettre le paquet au début, mais vous en profiterez pendant plusieurs années. De plus, grâce à la double fonction de cet appareil, vous ne pourrez plus activer le chauffage en hiver, notamment si vous effectuez des travaux d’isolation thermique pour éliminer les zones de perte de chaleur. Gardez à l’esprit que le prix du climatiseur réversible dépend de la marque mais aussi de l’esthétique. Si vous baissez votre niveau d’exigence sur l’aspect visuel de l’appareil, cela vous reviendra beaucoup moins cher.

3. L’appareil pollue l’environnement/Faux!

Si votre climatisation devient polluante, c’est qu’elle est mal entretenue. Sinon, il n’y a aucun danger pour l’environnement ou pour la santé. Des particules minérales et organiques sont libérées de l’appareil lorsque les filtres sont obstrués et ne fonctionnent pas de manière optimale. Ces émissions peuvent affecter votre santé en provoquant des allergies et des irritations cutanées. Pour un entretien parfait, faites appel à un professionnel. Un entretien annuel est nécessaire pour vérifier le bon fonctionnement du système de climatisation. Les spécialistes disposent des outils nécessaires pour effectuer un diagnostic exhaustif et identifier les problèmes pouvant causer des pannes et contaminer votre espace intérieur. La pompe à chaleur air/air intégrée à l’appareil transforme les calories présentes dans l’atmosphère. Ces énergies sont renouvelables et non fossiles, ce qui signifie qu’elles sont écologiques et sans aucun impact néfaste sur la planète.

4. La climatisation réversible a un impact sur la santé / Faux!

Si vous possédez un climatiseur réversible dans votre logement, les risques pour votre santé ne sont présents que lorsque l’appareil est mal utilisé. Tout d’abord, il convient de noter que ce sont les différences de température qui nous rendent malades et non l’air froid. Lorsque le corps subit un choc thermique, les maladies virales comme la grippe attaquent souvent notre corps, fragilisé par ces écarts de température. Lorsque ce problème persiste, le sujet peut même développer de graves maladies infectieuses ou respiratoires. Par conséquent, le chauffage et la climatisation sont susceptibles de nous faire attraper un rhume. Les professionnels recommandent que la différence de température entre l’intérieur de la pièce et l’extérieur ne dépasse pas 7°C. N’oubliez pas qu’un taux d’humidité correct doit être maintenu pour éviter le dessèchement des muqueuses respiratoires. Ce problème apparaît lorsque le taux d’humidité est inférieur à 30 %.

5. Le climatiseur est bruyant/incorrect !

Nous avons tous connu l’inconfort des bruits émis par un système de climatisation. Si c’est le cas pour vous, cette idée fausse peut être enracinée dans cette expérience malheureuse. A noter que le bruit est le signe d’un dysfonctionnement interne qui nécessite l’intervention d’un chauffagiste. De plus, les anciens appareils ont tendance à émettre des sons gênants. Avec les avancées technologiques, les fabricants accordent une plus grande importance au confort de consommateurs de plus en plus exigeants dans le choix des appareils produisant de la chaleur ou de l’air froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.