Certains travaux nécessitent une protection auditive – niveau sonore supérieur à 85 Db – décibels. Pour cela, il existe des casques antibruit, des casques antibruit et des bouchons d’oreille qui protègent vos oreilles. Pour la tête : casque de travail et casquette antichoc! Suivez nos conseils!

Casque et protection auditive : comment choisir?

Avant de choisir une protection auditive ou un casque de sécurité, vous devez être conscient des risques associés à votre activité. Pour la tête, à chaque risque correspond une protection adéquate conforme à la réglementation en vigueur :

Protection de la tête : casque et bonnet

Casquettes anti-heurt : Choisissez une casquette anti-heurt qui allie légèreté et confort pour protéger votre tête des petits chocs, comme les plaies superficielles ou les lacérations. Les amortisseurs doivent être conformes à la norme EN 812. Sachez immédiatement que leur résistance aux chocs est inférieure à celle d’un casque de protection.

Casques de sécurité : Les casques les plus solides sont destinés aux activités à haut risque. Pour la protection fréquemment utilisée contre les chutes d’objets, des casques de sécurité sont utilisés conformément à la norme EN 397. Cependant, ils ne protègent pas contre les éclaboussures latérales ou la chute d’objets tranchants. Pour cela, vous avez besoin du casque de protection selon la norme EN 14052. Pour information, certains casques EN 397 couvrent le risque d’électrocution jusqu’à 440 V. Les professionnels qui travaillent dans un environnement où le risque électrique est élevé, portent un casque EN 50365. de sécurité.

Protection auditive : casque actif et casque passif

Les écouteurs dits passifs sont des cache-oreilles et des casques antibruit. Vous choisissez selon vos critères de confort et de protection. Il est nécessaire de connaître l’intensité du bruit exprimée en décibels du SNR (indice global d’atténuation du bruit) de l’appareil utilisé. De manière générale, toute protection auditive conforme à la norme NF EN 352 offre un indice d’affaiblissement acoustique compris entre 20 dB et 36 dB selon les modèles. Le choix se fait en fonction du confort recherché et du type d’utilisation. Alors que les bouchons d’oreille conviennent mieux à une utilisation continue, les écouteurs antibruit sont recommandés pour une utilisation intermittente.

Les casques dits actifs contiennent un microphone qui capte le bruit ambiant puis le retraite, de sorte que le son transmis par les haut-parleurs est atténué.

Pour vous donner une idée, une tronçonneuse ou une scie circulaire a un niveau sonore compris entre 80 et 120 dB, un marteau pneumatique ou un turboréacteur entre 120 et 160 dB… et à plus de 160 dB, il y a le fusil de chasse, le chase et fusée!

Casque et protection auditive : deux en un?

Évidemment, il existe des casques de protection équipés d’un système anti-bruit et ils sont disponibles en différents modèles.

Certains sont vendus avec une visière qui couvre le visage pour se protéger des éclaboussures ; d’autres ont, en plus de la visière, une protection du cou. Ce dernier modèle est idéal pour les travaux extérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.