Lors du choix de votre chaise de bureau, vous devez penser à l’avenir. La posture et toutes les positions que l’on adopte sur cette chaise peuvent nuire à la santé ultérieurement. Par conséquent, certains points doivent être pris en compte lors du choix et de l’achat de mobilier de bureau professionnel. Tous ces critères sont importants pour le bien-être de la personne qui l’utilisera. De plus, dans un espace ouvert, la qualité de l’ameublement contribue grandement à la productivité globale.

Le bon fauteuil selon sa durée d’utilisation

La première chose à considérer avant de décider du type de mobilier de bureau à acheter est la durée d’utilisation. Vous pouvez trouver une large sélection de chaises de bureau professionnelles à la fois directement dans les magasins et sur les sites Web. En général, il existe trois types d’utilisation des chaises de bureau selon la durée d’utilisation quotidienne. La première est une utilisation occasionnelle si vous l’utilisez moins de 4 heures par jour. Il est recommandé de choisir un siège à mécanisme standard. C’est une chaise de bureau avec un dossier fixe, mais le siège est réglable en hauteur. Si vous utilisez votre chaise de bureau professionnelle moins de 7 heures, on parle d’utilisation classique ou quotidienne. Dans ce cas, il est préférable d’en choisir un avec un mécanisme de « contact permanent ». Vous pouvez verrouiller le dos de ce type de mobilier de bureau dans une position ou le laisser suivre vos mouvements pour un « contact permanent ». Quant au siège, il est réglable en hauteur, mais reste fixe dans les autres positions. Le dernier type de mobilier de bureau professionnel en fonction de sa durée d’utilisation est la chaise lourde. Ce serait le cas si vous utilisez votre fauteuil plus de 7 heures par jour. Si tel est votre cas, la chaise de bureau qu’il vous faut est une chaise dont le dossier et l’assise bougent ensemble. Le mécanisme de ce type de siège est dit « synchrone ».

Les accoudoirs

Les accoudoirs jouent également un rôle important dans le choix du mobilier de bureau à utiliser. Il existe 5 types d’accoudoirs pour les sièges de bureau professionnels. Le premier type est la chaise de bureau avec accoudoirs fixes. Aucun réglage n’est possible sur ces accoudoirs. Le deuxième type est les accoudoirs 1D. Pour ceux-ci, la hauteur est réglable. Un autre type d’accoudoir est l’accoudoir 2D. Vous pouvez régler la profondeur de celui-ci ainsi que sa hauteur. Pour les accoudoirs 3D, il est possible de régler la hauteur, la profondeur et la largeur de chaque accoudoir. Le dernier type d’accoudoirs sont les accoudoirs 4D. En plus de tous les réglages qui peuvent être effectués dans les accoudoirs 3D, vous pouvez également régler l’orientation de chaque accoudoir. De bons accoudoirs permettent à la personne qui utilise la chaise de bureau de reposer ses avant-bras et ses épaules pour plus de soulagement du corps. Grâce à ces accoudoirs, les vertèbres lombaires sont mobilisées au minimum et donc moins de fatigue survient.

Le choix du mécanisme d’inclinaison et de la base.

Pour une chaise de bureau professionnelle, il existe trois types de mécanismes d’inclinaison. Le premier est un meuble de bureau avec un mécanisme d’inclinaison central. Votre chaise peut être inclinée dans une position où votre corps peut se reposer pendant une longue journée de travail. Pour une chaise de bureau avec un mécanisme d’inclinaison décalée, vous pouvez régler le dossier de votre chaise sans déplacer l’assise. La partie inférieure du corps peut avoir un confort privilégié avec ce type de fauteuil. Le troisième type de siège de bureau professionnel est celui doté d’un mécanisme d’inclinaison synchrone. Comme nous l’avons mentionné précédemment, le dossier et l’assise de ce type de chaise s’adaptent bien aux mouvements que vous effectuez dans votre chaise. La base de la chaise que vous choisissez est également importante. Le choix de celui-ci dépend de ce que l’utilisateur doit faire dans sa position assise. Pour vos chaises de bureau, il est préférable de choisir une chaise composée de trois pieds, ou d’un trépied, voire plus. Vous avez le choix entre 2 types de pieds. Le premier est les pieds à roulettes. Dans le cadre du travail des salariés, il est préférable de choisir des chaises de bureau à roulettes pour faciliter leurs déplacements. Les chaises de bureau avec patins sont plutôt conçues pour un travail de précision. Ceux-ci conviennent car les pieds sont ancrés au sol, empêchant la chaise de bouger.

Bien se positionner dans une chaise de bureau

Une fois les bons fauteuils de bureau choisis, il faut bien se positionner dans le fauteuil pour être sûr que la prise en compte de tous ces paramètres n’aura pas été vaine. En position assise, il est important de garder le dos droit. Mais il ne se redresse toujours pas trop en enlevant vos épaules du dos. Pour garder votre dos droit, maintenez-le à plat contre le siège et ayez le dossier à une hauteur où vous pouvez soutenir votre bassin et le bas de votre dos. Quant à vos pieds, gardez-les à plat sur le sol. Évitez également de croiser les pieds sous la chaise ou de les étirer trop loin. Pour vos avant-bras, placez-les horizontalement, parallèlement à la surface de votre bureau. Gardez vos coudes près de votre corps. N’oubliez pas de prendre soin de vos yeux. Pour que vos yeux se reposent, vous devez bien positionner votre écran. Vos yeux doivent être au niveau ou légèrement en dessous du haut de l’écran. La distance correcte est d’au moins 40 cm.

Quelques conseils supplémentaires pour régler correctement la chaise

Comme pour le dossier de votre mobilier de bureau, l’inclinaison et la hauteur doivent être ajustées pour qu’il soutienne bien le bassin et s’adapte à la courbure de votre bas du dos. Assurez-vous également que la plus grande partie possible de la surface de votre dos reste en contact avec le siège. Vos bras doivent former un angle droit lorsque vous vous penchez. Ajustez donc les accoudoirs de votre mobilier de bureau afin qu’ils touchent légèrement le bord inférieur de vos coudes. Pour régler la hauteur de votre chaise de bureau, placez-vous devant votre siège. La position la plus haute du siège doit être sous les genoux. Le siège de votre chaise est à la bonne profondeur lorsque vous pouvez insérer quatre doigts dans l’espace entre le siège et le creux de vos genoux tout en étant assis au bas de votre chaise, les pieds à plat sur le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.