Idéal pour stocker des documents importants et des objets de valeur, le coffre-fort est un dispositif de sécurité imparable. Vous pouvez confier son installation à un professionnel ou le faire vous-même. Cette alternative vous coûtera également moins cher tout en vous permettant de garder secret l’emplacement du coffre-fort. Cependant, installer soi-même un coffre-fort, c’est choisir un modèle performant et adapté à son habitation. Pour vous aider dans cette démarche, voici 4 étapes à suivre pour mettre en place un coffre-fort chez vous.

1. Choisir un modèle adapté à vos besoins

L’installation d’un coffre-fort est relativement simple si vous avez les bons outils à portée de main. De plus, il existe de nombreux tutoriels et conseils pratiques sur Internet, qui vous permettront d’installer cet appareil en toute sécurité. Cependant, l’installation dépend également du type de coffre-fort que vous choisissez et éventuellement de sa compatibilité avec les configurations de votre maison. Par conséquent, si vous avez l’intention d’effectuer vous-même cette opération, vous devez d’abord sélectionner le modèle approprié. Le choix d’un coffre-fort repose principalement sur deux critères : la taille du modèle et son système de fermeture. Il faut savoir que plus un coffre est gros, plus il sera difficile de le cacher.

Les modèles à clé sont faciles à utiliser et ne présentent pas de difficultés majeures d’installation, mais ils restent peu pratiques. D’autres appareils offrent un mode de verrouillage plus sécurisé, comme une combinaison numérique ou un système biométrique. Pour aller plus loin, vous pouvez opter pour des modèles plus performants comme un coffre-fort ignifugé ou un modèle étanche. Ces fonctionnalités offrent un niveau de sécurité supérieur à votre appareil contre toutes sortes d’attaques et de facteurs externes.

2. Comment bien cacher son coffre-fort?

Après avoir trouvé le modèle de coffre-fort idéal, l’étape suivante consiste à lui trouver une bonne cachette. Faute de temps, les voleurs ne peuvent pas toujours inspecter chaque recoin de votre maison. Ils ne se rendent que dans des pièces et des endroits sensibles et plus susceptibles de contenir tous leurs objets de valeur. Il s’agit généralement de la chambre principale, du salon, des bureaux, des placards, etc.

Aussi, une cachette trop prévisible pourrait faciliter la tâche des voleurs, d’autant plus que certains d’entre eux peuvent facilement déjouer ce type de dispositif de sécurité. Par conséquent, l’emplacement d’un coffre-fort doit être soigneusement étudié avant son installation. Voici quelques suggestions d’endroits discrets où les criminels ne penseront probablement pas à fouiller votre maison :

Sous le plancher : Encastré dans un sol en béton ou sous une trappe, votre coffre-fort est à l’abri des regards indiscrets.

Sur un seul mur : bien que classique, cette solution peut être parfaite si vous choisissez une pièce atypique. Les voleurs ne soupçonneront jamais la présence d’un coffre-fort dans la chambre ou la salle de bain des enfants, alors soyez originaux!

Dans la cuisine ou la salle de bain : Les cambrioleurs négligent souvent ces deux pièces. Placer le coffre derrière un meuble de rangement est une idée astucieuse.

3. Installer un coffre-fort intégré

Quel que soit le modèle que vous choisissez, vous devez commencer par creuser un trou pour accueillir le coffre-fort mural. Pour ce faire, vous aurez besoin de certains matériaux, notamment : du mortier, des planches de coffrage, des crochets d’ancrage, des cales en bois. Pour les outils dont vous aurez besoin : une perceuse, une meuleuse, un maillet, un ciseau, une truelle, un niveau à bulle, un cutter, un crayon et un mètre.

Il est essentiel de choisir une zone sèche, qui n’a aucun contact avec des câbles électriques ou des conduites d’eau. Si vous envisagez d’encastrer le coffre-fort dans un mur, choisissez des murs épais d’environ 10 cm de plus que la largeur de l’appareil à installer. Une fois que vous avez vérifié tous ces paramètres, voici les étapes à suivre :

– Tracez les repères – Utilisez le perforateur pour percer les 4 coins – Découpez avec la meuleuse d’angle – Nettoyez l’intérieur avec le burin et le marteau – Nettoyez la surface d’emboîtement – Insérez le coffre dans le trou avec des cales en bois et réalisez le coffrage – Assemblez le tiges d’ancrage – Préparer le mortier, puis l’utiliser pour combler les vides autour du trou – Laisser sécher, décoffrer et réaliser les finitions souhaitées.

4. Comment installer un coffre-fort autoportant?

Ce type de coffre-fort peut être installé de différentes manières : fixé sur un meuble, posé sur les côtés d’un mur, installé au sol,… Des deux modèles, c’est celui qui est le plus facile à installer puisqu’il ne nécessite pas autant de travaux de maçonnerie. Il ne vous reste plus qu’à le fixer solidement à l’endroit choisi. Gardez à l’esprit, cependant, que ce type de coffre-fort est moins sûr et est encore plus sensible aux tentatives d’effraction. Pour éviter que des voleurs ne démontent facilement votre installation, optez pour des supports solides comme un mur en béton. Gardez également à l’esprit que certains modèles peuvent être lourds, alors assurez-vous que votre sol peut supporter suffisamment de charges.

Commencez d’abord par prendre des mesures sur la surface du mur, du sol ou du meuble destiné à supporter l’appareil. Percez ensuite des trous au niveau des repères, puis insérez les chevilles. Montez les fixations, puis le coffre avant de tout visser en prenant soin de serrer au maximum. Pour l’installation d’un coffre-fort autoportant, vous disposez de plusieurs possibilités de fixation : écrous, chevilles de fixation ou encore tiges filetées. Ceux-ci doivent être placés dans des trous dont la profondeur sera d’au moins 15 centimètres.

Vous recherchez un modèle de bureau performant pour conserver vos précieux objets et documents en lieu sûr? Chez Coffrefortpro.com, retrouvez une large sélection de coffres-forts de sécurité pour tous les besoins et tous les budgets!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.