Vous souhaitez devenir conducteur de chariot élévateur ou exercer un autre métier dans la logistique, comme magasinier ou opérateur de machine? Dans ce cas, le CACES ou Certificat d’Aptitude à la Sécurité de la Conduite des Véhicules est nécessaire. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation. Cela vous permet d’améliorer vos connaissances et vos compétences dans le domaine de la conduite d’engins de chantier et de la logistique. Sachez aussi que vous pouvez financer votre formation de conducteur grâce au CPF. Comment l’obtenir? Cet article vous dit tout.

Qu’est-ce que le CACES?

Le CACES est un certificat de validation de formation, et le code du travail impose aux conducteurs de machines de suivre cette formation. Les organismes certifiés les délivrent à la fin pour valider la formation. Ce système se présente sous différentes formes, selon les différentes catégories d’équipements. Par exemple, la formation des conducteurs correspond à la recommandation R389, les chariots élévateurs R389, etc. Certaines s’adressent aux débutants, d’autres s’adressent aux conducteurs expérimentés. Il existe également un autre type de certificat, qui permet de renouveler un CACES lorsqu’il arrive à expiration. Pour information, le certificat CACES expire après 5 à 10 ans d’utilisation. Il est possible de le recevoir dans plusieurs catégories, au cours d’une même formation. L’examen est divisé en deux parties : la partie théorique et la partie pratique. La première consiste en une formation d’une journée, qui dure sept heures, et varie selon la fonction et le type d’équipe. La formation pratique dure de 1 à 3 jours selon le niveau des stagiaires. Évidemment, cela se passe dans une zone précise, avec le bon équipement. Pour valider définitivement leurs compétences, les apprentis participent à des stages. Vous pouvez suivre une formation scientifique financée grâce au CPF

Financement du CACES par le CPF

Certains boursiers peuvent financer personnellement leur formation professionnelle. Cependant, le financement de son CACES n’est pas toujours accessible à tous, notamment aux chômeurs. Heureusement, vous pouvez poursuivre votre formation de conducteur avec le CPF, un mécanisme de financement adapté. Le CPF est un compte réservé à la formation professionnelle. Il se substitue ainsi au DIF ou droit individuel à la formation, et tout travailleur ou agent public peut en bénéficier. Le CPF est agréé pour une valeur de 500 euros par an, soit 5 000 euros sur 10 ans. Si le solde est insuffisant pour financer la formation, le candidat doit chercher une autre source. Le choix et la gestion des heures de formation sont effectués par l’apprenti lui-même. L’avantage de ce système est qu’il continue à fonctionner même pendant les périodes de chômage, si l’agent parvient à trouver la formation qui lui convient le mieux. De plus, vous pouvez bénéficier du financement du CACES, dans de nombreuses régions du territoire.

Comment obtenir un financement du CPF?

Pour obtenir un financement du CPF, il est indispensable que la formation soit dispensée par un organisme reconnu par l’Etat. Celle-ci doit également être habilitante et certifiante. La formation qualifiante permet ainsi à l’apprenti d’acquérir des compétences pour exercer un nouveau métier. La formation accréditée, quant à elle, conduit à l’obtention d’un certificat. Il est évident que la formation du CACES répond exactement à ces critères. Vous pourrez alors suivre la formation financée par le CPF. Veuillez noter qu’il est nécessaire que le candidat accomplisse une démarche particulière afin d’obtenir ce financement du CACES. Vous devez d’abord remplir un formulaire en ligne et vous renseigner sur les modalités de la formation. Ensuite, vous devez choisir l’organisme à contacter, pour demander un devis. Après avoir fourni toutes ces informations, le participant doit adresser une demande comprenant l’attestation d’heures Dif, la demande de gestion du fonds Cpf et le budget de formation à l’Opca.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.