Vous rénovez la menuiserie extérieure de votre maison ou de votre appartement. Vous allez changer les fenêtres, pour une maison mieux isolée. Pour un travail réussi, vous devez choisir le bon matériau, le vitrage et le type d’installation. Découvrez nos conseils, pour prendre les bonnes décisions.

le type de matière

La menuiserie extérieure peut être en PVC, en bois ou en aluminium. Le bois est un matériau isolant et chaleureux. Mais, cela nécessite de l’entretien. L’aluminium, quant à lui, c’est du design mais c’est cher. Les fabricants proposent désormais des matériaux mixtes : aluminium à l’extérieur et bois à l’intérieur. Autre solution : l’achat de fenêtres en PVC. Le PVC est également le matériau le plus utilisé. En effet, son rapport qualité prix est excellent. De plus, il est disponible en différentes couleurs. Et depuis quelques années, les fenêtres en PVC ont le vent en poupe. Sa durée de vie et son esthétique sont similaires aux modèles en aluminium, étant beaucoup plus abordables.

Le type de vitrage

Le double vitrage est la norme de nos jours. Composé de deux feuilles de verre de 4 mm séparées chacune par de l’argon ou une lame d’air, ce vitrage assure une bonne isolation thermique. Il a également l’avantage de laisser passer parfaitement la lumière. Cependant, des situations particulières peuvent vous amener à choisir une option. Ainsi, le double vitrage acoustique a une épaisseur de verre plus importante, afin de laisser moins pénétrer les bruits extérieurs. Le double vitrage de sécurité, aussi appelé vitrage antivol, est spécialement adapté pour un rez-de-chaussée sur rue. Quant au verre opaque, il est apprécié pour protéger des regards dans une salle de bain. Dans certains cas, le triple vitrage est le plus adapté mais coûte plus cher. Il se compose de trois feuilles de 4 mm. Ces fenêtres sont séparées par deux entrefers de 16 mm chacun. Il est donc très isolant. Mais, son épaisseur permet à moins de lumière du soleil d’entrer. Par conséquent, il est plus adapté aux ouvertures orientées vers le nord.

Le type de placement

Tous les modèles d’abris, y compris les fenêtres en PVC Veka, peuvent être installés selon deux techniques différentes : le démontage total et l’installation en rénovation. L’installation en réhabilitation consiste à maintenir la charpente, la partie fixe existante. C’est donc la solution la moins chère. Mais supposons que les boiseries actuelles soient en bon état. Dans le cas contraire, l’étanchéité ne sera pas assurée et les travaux n’amélioreront pas le confort thermique et acoustique de l’habitat. Si le cadre est en mauvais état, tout le système devra être démonté. L’opération est plus longue et nécessitera des travaux de maçonnerie et refaire certaines finitions (peinture, papier peint, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.