Le processus de démolition est plus complexe qu’il n’y paraît. Il ne s’agit pas seulement de prendre des machines spécialisées, mais aussi de détruire tout le bâtiment jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien. Il s’agit d’une série d’étapes et de techniques pour que la procédure soit efficace et réalisée de la manière la plus sûre possible, tant pour les travailleurs que pour les personnes et les bâtiments qui les entourent.

Les 3 phases du processus de démolition

À la fin de la démolition, une partie du processus consiste à sélectionner et à classer les matériaux utilisés dans la construction du bâtiment. Cela permet de regrouper les matériaux valorisables et les déchets. Pour mener à bien ce processus, plusieurs phases doivent être suivies afin de garantir l’efficacité de la démolition. Ces phases consistent à :

1. gérer correctement les produits dangereux dans le bâtiment :

L’entreprise de démolition doit mettre en place des mesures pour prévenir l’intoxication à l’amiante que pourraient subir les travailleurs lors de l’exécution des travaux. Il doit également empêcher la libération de particules toxiques dans l’air.

Identifiez les zones du bâtiment qui contiennent des matériaux dangereux ou toxiques pour les humains. Ils doivent être démontés et manipulés en toute sécurité pour un recyclage approprié.

2. procéder à des démolitions sélectives :

L’entreprise sera chargée d’aménager la zone où ils se trouvent, de placer des clôtures et une signalisation pour la sécurité des passants, d’annuler les raccordements de service (gaz, eau, électricité, etc.) et d’inspecter les sous-planchers et les espaces clos des le bâtiment. afin qu’il n’y ait pas de gaz ou d’éléments toxiques.

L’enlèvement des déchets et des éléments décoratifs fixes tels que la menuiserie, le pipi, les toilettes, la plomberie, fait également partie des fonctions de l’entreprise de démolition. Démonte tous les éléments extérieurs du bâtiment tels que faux plafonds, couvertures et autres éléments de séparation pour procéder à une démolition contrôlée.

Prendre des mesures pour contrôler les émissions de poussières liées aux activités de démolition.

Il sera recyclé correctement lors de la sélection des matériaux à éliminer.

3. Récupération du terrain dans les meilleures conditions possibles avant construction.

Machines utilisées dans le processus de démolition

Pour effectuer les démolitions, il est nécessaire de disposer de machines spécialisées pour les différentes activités du processus. Les machines de base que l’on peut trouver dans tout type de démolition sont toutes essentielles.

Nous pouvons également différencier les types d’accouplements que ce type de machine utilise habituellement. Ces liens peuvent être :

techniques de démolition

Il existe différentes techniques pour démolir un bâtiment. Le processus dépend de certains facteurs tels que la zone où se trouve le bâtiment, le matériau à partir duquel il est construit, le but de la démolition et la façon dont les restes seront éliminés. Nous ferons un bref résumé des différents types de techniques de démolition.

Cette technique utilise un souffle violent vers l’intérieur qui supprime successivement les supports structuraux.

La quantité d’explosifs, l’emplacement des charges et le moment de la détonation sont essentiels au succès de cette technique et à la destruction du bâtiment sous son propre poids. Cette méthode est utilisée dans les zones urbaines et pour les grands bâtiments.

Cette méthode utilise des machines de démolition de base, un bras de démolition ou une flèche télescopique et un outil fixé aux machines de base.

Les machines peuvent être équipées de différents outils pour les rendre adaptées à toutes sortes d’activités de démolition structurelle. Cette technique est utilisée dans les constructions en béton armé, en maçonnerie, en acier et en matériaux mixtes.

Les outils et équipements utilisés ne sont pas les mêmes que ceux utilisés dans le processus de séparation ou de broyage des restes de la matière. Les facteurs qui peuvent affecter ce type de démolition sont les suivants : la hauteur de la structure, les conditions du site, la forme de la structure et son emplacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.